Naissances exceptionnelles !

3 addax et 2 oryx

Naissances exceptionnelles à Planète Sauvage !

A l’occasion de la journée mondiale des espèces menacées, nous sommes heureux de vous annoncer les naissances de 3 addax ainsi que 2 oryx.

Avec ces naissances exceptionnelles, Planète Sauvage participe à nouveau à la conservation des espèces menacées et la préservation de la biodiversité.

Addax

L’addax est une espèce classée en danger critique d’extinction sur la liste rouge de l’UICN et faisant partie d’un Programme d’Elevage Européen (EEP). Il ne resterait qu’une centaine d’individus en milieu naturel. Cette antilope africaine que l’on trouvait auparavant autour du Sahara, n’est plus présent qu’au Tchad et au Maroc aujourd’hui.

L’espèce bénéficie de programmes de renforcement de sa population, dans ces 2 pays.

Oryx

Considérée comme éteinte en milieu naturel par l’UICN, depuis plus de 40 ans (hors réserve), cette une antilope africaine, a été victime de la sécheresse, de la perte de son habitat et d’une chasse intensive en particulier pour leurs cornes, leur viande et leur peau.

Des projets de réintroduction sont en cours dans les réserves situées dans leur habitat d'origine en Afrique du Nord, Tchad, Maroc, Tunisie ou Sénégal.

Sahara Conservation Fund

Planète Sauvage Nature, l’association du parc soutient depuis sa création le Sahara Conservation Fund. Cette association collabore depuis des années, avec d’autres organisations, des gouvernements et diverses parties prenantes afin de préserver l’addax et l’oryx. Des addax seront réintroduits au Sahara et au Sahel, l’objectif à long terme est de reconstituer une population en nombre suffisant en milieu naturel.

Concernant l’oryx, grâce à cette association, le 14 mars 2016, le Tchad recevait un groupe de 25 individus, pour leur réintroduction à l’état sauvage. Le 1er objectif du programme de réintroduction de cette espèce est d’avoir environ 500 animaux vivant, sans aide, dans la nature.