Naissance de 4 gnous

Ils sont nés entre le 25 mai et le 5 juin

Ces 4 petits dont le père s'appelle Joe, évoluent au sein d'un troupeau de 14 individus.

À la naissance, les gnous se mettent très rapidement debout et apprennent vite à courir, ce sont des proies faciles en milieu naturel. 

Naissance de 7 louveteaux

Découvrez leur identification en vidéo

Le 8 mai dernier, la meute de Loups arctiques s'est agrandie pour la quatrième fois depuis leur arrivée au parc en 2016 !

Mahala, la femelle dominante a mis au monde 7 louveteaux.

Au bout d’à peine un mois, les petits sont sortis de la tanière où ils sont nés, et sont nourris par l’ensemble de la meute. Les équipes de Planète sauvage les ont aperçu pour la première fois le 21 mai dernier.

Le 4 juin dernier, les équipes animalière et vétérinaire du parc ont réalisé leur premier examen médical, et les ont ausculté sous toutes les coutures pour s’assurer de leur bon état de santé. Pesée, détermination du sexe, check-up et implantation d'une puce par notre vétérinaire : ce sont 4 petites femelles et 3 petits mâles qui se portent bien ! Ils pèsent entre 2 et 2.5 kg (contre 45kg pour leurs parents Odin et Mahala !).

A leur naissance, les louveteaux sont aveugles et sourds. Vous pourrez tenter de les observer à l'entrée de leur tanière depuis la Piste Safari !

Planète Sauvage, terre d’accueil !

Planète Sauvage recueille un wallaby égaré dans le département

Planète Sauvage, terre d’accueil !

Après un petit wallaby de Parma, récupéré il y a quelques semaines à St André des Eaux, c’est un Wallaby de Bennet qui vient d’arriver au parc, après quelques jours d’errance dans le nord du département (Guéméné Penfao).

Intercepté par les pompiers alors qu’il se délectait dans le potager d’un particulier, le petit animal a été confié aux équipes spécialistes de la faune sauvage du parc et placé en quarantaine à l’infirmerie. Les gendarmes vont tenter de retrouver son propriétaire, mais l’animal ne possède aucun marquage permettant de l’identifier rapidement. Si personne ne le réclame, et si ses propriétaires ne sont pas retrouvés, il sera alors intégré au grand groupe de wallaby de Benett sur la plaine Australienne du parc.

Le wallaby de Parma, bénéficie quant à lui désormais d’un espace tout spécialement créé pour lui et adapté à ses besoins sur la partie piétonne de Planète Sauvage. Il sera bientôt rejoint par 2 congénères confiés au parc par le coordinateur européen de cette espèce, considérée dans son habitat naturel comme quasi menacé (classement de vulnérabilité de l’IUCN).

Planète Sauvage était à l'honneur au journal de 20h

France 2

Le 26 mai, Planète Sauvage était à l'honneur dans le journal de 20h de France 2 !

Retrouvez les premières images de la réouverture du parc

Réouverture de Planète Sauvage

Le jeudi 21 Mai 2020

Suite à un accord préfectoral, nous sommes ravis de vous annoncer la réouverture de Planète Sauvage ce jeudi 21 mai.

L’ensemble des équipes du parc sont restées mobilisées pour prendre soin des animaux et le sont encore pour vous permettre de revenir découvrir le parc en toute sécurité grâce à des mesures et des aménagements adaptés.

Pour en savoir plus sur les règles sanitaires, les Univers accessibles ainsi que la restauration, cliquez ici

Naissance d'un damalisque à front blanc

Il s'agit d'un petit mâle

Il est né le 28 mars à Planète Sauvage

Le Damalisque à front blanc, aussi appelé Blesbok, est une antilope originaire d’Afrique du Sud. Cet animal qui a failli disparaître à cause de la chasse au XIXème siècle a pu reconstituer ses effectifs dans des zones protégées, terrains privés ou parcs nationaux, de sorte que l’espèce n’est actuellement pas menacée. Il peut atteindre 1 m au garrot et un mâle adulte peut peser jusqu’à 100 kg.
Le Damalisque à front blanc vit en groupe familiaux d’une dizaine de femelles et leurs jeunes, sous la surveillance d’un grand mâle.
Cette gracieuse antilope de taille moyenne est caractéristique avec le devant de la tête blanc et son arrière train plus bas que le garrot.
Capable de courir à 70 km/h avec même de courts sprints de 95 km/h, cette antilope est très endurante et capable d’échapper à ses prédateurs habituels (lions, léopards, hyènes, lycaons...) lorsque sa vigilance n’est pas prise en défaut.
Après 8 mois environ de gestation, la femelle donne naissance à un seul petit. Le petit se met debout 15 à 20 min après la mise bas. Il aura le front brun jusqu'à sa maturité sexuelle qu'il atteint vers 18 mois.

Cette espèce est en Studbook européen, une surveillance et une gestion de sa population en captivité. Dans ce cadre, un nouveau mâle nous a été confié par le coordinateur en 2017, en provenance du Zoo Dvur Kralove (République tchèque). C'est donc l'heureux papa de ce nouveau-né, avec Antoinette la maman, née au parc en 2016 pour qui c'est son premier petit !

De nombreuses naissances sont à venir dans ce groupe !

Les premiers moments de la Chamelle

Coco Chamelle !

Il y a quelques jours, nous vous avons annoncé la naissance d'un petit chameau, né le 17 mars après une gestation de plus de 13 mois.

Mardi, les soigneurs animaliers ont réalisé le pucage et le sexage, il s'agit d'une petite chamelle ! Ils ont alors décidé à l'unanimité de l'appeler : Coco Chamelle !

Son père, Caz, arrivée à Planète sauvage en 2018, en provenance des Pays Bas. Il s’agit de son premier petit.

Une gestation de 13 mois !

Une heure après la mise bas, elle essayait déjà de se mettre sur ses pattes. Les membres un peu tremblants, elle a fait plusieurs essais qui se sont soldés par quelques chutes. Mais elle a finalement réussi à se dresser sur ses pattes à côté de sa mère, sous le regard bienveillant des soigneurs du zoo. Comme chez les girafes ou les éléphants, les chamelons se mettent rapidement debout après leur naissance, sous les encouragements de leur mère qui les guide ensuite vers ses mamelles pour qu'ils commencent à téter. Cette petite femelle est le deuxième petit de Betty (Arrivée à Planète sauvage en 2014) qui a déjà donné naissance à un chamelon en 2015 (un mâle Toufik, transféré dans un autre parc zoologique en 2016). Les femelles n'ont qu'un seul petit, généralement tous les deux ans. Pour l'heure, la femelle ne pèse qu'une trentaine de kilogrammes et mesure déjà un mètre au garrot mais il dépassera à l'age adulte les 600 kg pour une taille comprise entre 1,80 et 2,30 mètres. Elle se nourrira de lait pendant quelques mois avant de passer à des aliments plus constitués comme de l'herbe.

Une espèce en danger !

Le chameau de Bactriane est originaire d'Asie et est reconnaissable aux deux bosses qu'il porte sur le dos (contrairement au dromadaire qui n'en a qu'une). Ces bosses sont constituées de graisse et non d'eau comme certains le pensent. Elles constituent des réserves de nourriture pour le mammifère qui peut ainsi endurer des périodes de jeûne prolongées. Le chameau est également connu pour les longues semaines qu'il peut passer sans boire même sous des chaleurs intenses. Quand il boit en revanche, l'herbivore est capable d'avaler plus de 100 litres d'eau en 10 minutes. Résistant aux conditions extrêmes, le chameau est employé depuis des milliers d'années pour le transport des hommes et des marchandises. Toutefois, l'espèce figure aujourd'hui sur la liste rouge de l'Union internationale pour la Conservation de la nature (UICN) dans la catégorie en danger critique d'extinction. D'après les estimations, la population de chameau de Bactriane compte plus d'un million d'individus mais la plupart sont domestiqués. Moins de 1.000 individus subsisteraient à l'état sauvage. Ils sont désormais reconnus comme une espèce sensiblement différente du chameau domestique.

Jeux pour enfants

sur le thème des animaux

Jeux pour enfants

En cette période de confinement, nous vous préparons des petits jeux et activités pour divertir les enfants !

Suivez-nous sur Facebook et Instagram pour les découvrir ! 

À bientôt à Planète Sauvage

 

Flash infos

Fermeture du parc

En raison des mesures prises par le gouvernement pour lutter contre le Covid-19, Planète Sauvage sera fermé au moins jusqu’au 13 avril inclus.

Nos équipes de soigneurs restent mobilisées pour prendre soin des animaux du parc au quotidien.

Pour les personnes qui auraient une réservation sur cette période (d’aujourd’hui au 13 avril inclus), vous pouvez prendre contact avec nous par mail àreservation@planetesauvage.com ou par téléphone au 02 40 04 89 88, afin de bénéficier d’une solution de report ou d’annulation.

Si vous avez une réservation pour une date ultérieure, merci par avance de suivre nos actualités sur nos réseaux et site internet, nous ne manquerons pas de vous tenir informés.

Nous faisons le maximum pour répondre à chacun de vous dans les meilleurs délais, mais nous sommes également concernés par les mesures, et devons fonctionner en équipe réduite, ainsi, nous vous remercions par avance pour votre patience et bienveillance.

Ouverture du parc (en vidéo)

Pour le plus grand bonheur des animaux

Samedi 29 février, le parc a ouvert ses portes pour la saison 2020 !

Découvrez en vidéo, les animaux qui retrouvent leur plaine. 

Pages