Pourquoi le pelage des loups évolue-t-il au fil des saisons ?

En milieu naturel et en parc animalier

Pourquoi le pelage des loups évolue-t-il au fil des saisons ?

Dans son milieu naturel

Les loups arctiques vivent dans le nord du Canada, de l’Alaska et du Groenland, là où les températures peuvent descendre à -50° en hiver, où le territoire est recouvert de glace et de neige à l’année ❄ Pour survivre dans ce climat très rude, les loups arctiques possèdent une épaisse fourrure blanche, parfaite pour le camouflage. L’hiver, les loups disposent de poils de bourre denses, qui isolent convenablement ainsi qu’un pelage extérieur plus grossier qui les protège et les réchauffe. À l’arrivée des températures estivales, qui peuvent parfois être très élevées, ils perdent leur pelage supplémentaire, ce qui leur donne un aspect plus mince.

Dans les parcs animaliers 

Les loups arctiques, nés en parc animaliers particulièrement en Europe, ont une mue plus spectaculaire due aux saisons bien définies. On peut ainsi observer une différence notable de pelage entre l’hiver et l’été ❄☀ La 1ère photo a été prise fin octobre 2019, lorsque les températures commencent à redescendre, surtout la nuit. Son pelage devient alors dense et très blanc. La 2ème photo a été prise mi-aout 2020, nous pouvons observer qu’il a mué : il a perdu de son pelage. Il parait alors plus mince et son pelage est devenu plus foncé.

Les loups arctiques ont su au fil des générations, s’adapter à l’environnement et au climat dans lesquels ils évoluent.