Tapir terrestre

Doté d’une petite trompe, nageant bien, le tapir joue un rôle essentiel dans la biodiversité de l’Amérique du sud. Il consomme de nombreuses graines qu’il dissémine avec ses déjections. Son puissant passage éclaircit les sous-bois, éliminant les arbustes, favorisant les plantes. Les poils épais, peu nombreux et courts des tapirs protègent leur peau des branches et des épines. La surexploitation des forêts limite ses territoires, sans oublier la chasse en Guyane où le tapir n’est pas protégé. Sa lente disparition a des conséquences graves sur la biodiversité. Il préfère s’activer la nuit et se reposer durant les heures les plus chaudes de la journée.

Le saviez-vous ? Le tapir est un excellent nageur. Il est capable de rester 2 à 3 minutes sous l’eau, sans respirer.

  • Classe : Mammifères
  • Ordre :  Perissodactyles
  • Répartition Géographique : Amérique du Sud
  • Taille : 2m à 2m20
  • Poids : 150 à 250 kg
  • Longévité : 25 à 35 ans

Son menu

Son menu

Feuilles, herbes, racines, fruits
Habitat

Habitat

Fôret, marais, pampa